Ils ont aimé les oeuvres de Valeria J. Campanile

 

Une jolie vidéo de la part d'une petite fille qui participe a des ateliers Coups de Pouce de Clairette Gras.

Retrouver sur youtube :  PINPIN EST SUR YOUTUBE.

Video sur youtube à regarder et a partager.Le temoignage d'une fillette sur le travail autour de PINPIN LE LAPIN BLEU de la collection Rêve d'enfants à colorer. A voir également sur ma page facebook. 

 

 

Céline, enseignante en primaire pour CŒUR D ELFE

Cœur d elfe est un roman qui vous happe. À peine le livre est il ouvert qu il s empare de vous et ne vous lâche plus .on prend plaisir à se laisser entraîner au milieu de cet univers et à suivre les personnages si attachants 'le récit est dynamique et frais , aussi mieux vaut il être disponible car il est difficile de le refermer.

 

 

GAUTHIER WRANKEN EDITEUR/LIBRAIRE

Cœur d'Elfe" est le premier roman fantasy à rejoindre le fond de Ratatosk Librairie et j'espère sincèrement qu'il recevra un très bon accueil des lecteurs. D'abord, sa couverture est très élégante et ce livre fait partie de ceux que je regarde d'abord à cause de l'emballage et, ensuite, parce que le titre ouvre une infinité de perspectives. Le cœur, je ne parle pas de l'organe mais de ce centre des sentiments qui nous conduit au pire comme au meilleur, est déjà un sujet à lui tout seul. C'est l'âme de toute chose, ne dit-on pas le "cœur de l'univers" ? Les Elfes eux sont la porte ouverte vers le merveilleux et le rêve. De plus, Valéria J. Campanile réussit parfaitement à s'affranchir de l'image elfique véhiculée par certains films et livres à succès que j'aime tout autant mais qui ne doivent pas restreindre l'aspect des Elfes à leurs seules descriptions. Dans "Cœur d'Elfe", l'auteure rend la dimension magique qu'ils ont, par exemple, dans les légendes celtiques.

Le résultat est superbe et donne un roman à la hauteur de sa couverture. Djaban, le futur chevalier, et Morean, l'Elfe, m'ont même tellement happé dans le récit que j'en ai oublié une des petites phrases de la 4ème de couverture. Du coup, l'arrivée dans le deuxième aspect du roman fut une totale surprise et une bonne. L'écrit ne perd absolument rien de son allant et l'évasion s'accélère. En clair, c'est un roman que j'ai lu avec plaisir et que je relirai avec délectation (Ben oui, je relis souvent les livres que j'ai aimés). Quant à savoir quel est ce deuxième aspect, lisez la 4ème de couverture et, si vous faites surprendre aussi et quand même, Valéria J. Campanile aura toutes les raison d'être contente d'elle-même.

Il y a quand même une dernière chose que je peux ajouter sur ce roman que j'ai dévoré de la première lettre à la dernière ligne et ce sont les trois piliers mystique du monde décrit par l'auteure :

- Le mage qui désigne tout membre de la classe sacerdotale, dont les domaines d'attribution sont la religion, le sacrifice, la justice, l'enseignement, la poésie, la divination.

- L'elfe garant de la mémoire, spécialisé dans l'histoire, l'art. Son rôle est de faire la louange, la satire ou le blâme de l'homme en canalisant son énergie et en lui révélant la vérité.

- La femme, protectrice des lieux de vie des hommes : la maison, la forêt sacrée, mais aussi herboriste, médecin et sage-femme, et devineresse.

J'aime !

 

 

DEFI LECTURE 2011

J'aime beaucoup le créateur de Rêves car j'aime la science fiction (de Maroua)
Ce livre donne des émotions et du plaisir.J'apprécie les personnages ( Maxime )
J'ai adoré ce livre car il y avait des aventures et un peu d'humour.
Le CREATEUR DE REVES donne envie de lire une suite,5 etoiles pour ce livre. ( Aubin )
Je voudrais lire vos autres livres ( Olivier)

 

 

DEFI LECTURE POUR LE CREATEUR DE REVE MARS 2011

J'aime bien lire et mon livre préféré est le Createur de Rêves ( Amina )

 

 

Marie France Legas. Belgique.2009

A propos du Créateur de Rêves
J'adore! et moi aussi j'en redemande! Quelle belle imagination!

 

 

Lecteur anonyme. 2009

A propos du Créateur de Rêves
Adorable ,s'il est vrai que ce récit est plutôt pour de jeunes lecteurs,car il y a un peu de tout.C'est palpitant et agréable à lire même pour moi qui suis du troisième âge(d'après ce que l'on dit) ,cela me rappelle les petits bonheurs de ma fille.

 

 

Pierre Chonion .Auteur de SF.

A propos du Créateur de Rêves
Il y a longtemps que je n'avais pas lu autant de pages d'une seule traite.
J'en redemande.
Merci Valéria.

 

 

Audrey Bouvelle. Professeur des écoles. 2009

A propos du Créateur de Rêves
Lecture terminée ! Je suis toujours aussi enthousiaste à propos du Créateur de rêves. C'est une belle histoire très bien écrite, qui fera, je l'espère, voyager beaucoup d'enfants au pays de l'imaginaire !

 

 

A propos de La nuit de La Salamandre

Clairette Gras.Animatrice d'Atelier d'écriture à St Remy de Provence.
Article paru dans DAZIBAO .Octobre 2009
Je vous invite à entrer dans ce roman, entre réalité et fiction, vous voyagerez dans les méandres des ténèbres qui vous transporteront dans un monde inconnu, à la terrifiant et attirant.
Vous goûterez au plaisir des lieux mais serez angoissés à l’idée de croiser des personnages qui vous sembleront …confiants et pourtant plus mystérieux les uns que les autres
L’écriture coule comme le sang versé des rituels.
Vous êtes dans la vie et dans le mystère.
L’histoire porte bien son titre.
La nuit qui appelle toutes nos peurs et la salamandre qui se régénère

 

 

A propos de La nuit de La Salamandre

Nathalie Guidi: Illustratrice. Mai 2009.
J'ai terminé votre livre la nuit dernière, et ne peux m'empecher de vous en dire tout le bien que j'en ai pensé ! La SF, l'héroic fantaisie n'est pas habituellement ma litterature de chevet, mais j'ai très rapidement été emportée dans votre univers, et m'y suis délectée !!!
J'y ai retrouvé un peu de Stephen King, et j'espère que vous le prendrez comme un compliment, c'est un de mes auteurs cultes !

 

 

A propos de L'enfant qui n'existait pas

Emilie Dubost (le 24 05 08)
J'ai lu avec émotion "L'enfant qui n'existait pas".L'histoire de Paul est pathétique. Valéria à bien décrit ses sentiments contradictoires et son "lâcher prise..."

 

 

A propos de la Salamandre.Decembre 2008

de Celine ZUG de Vaucluse Matin.
J'ai lu hier votre "nuit de la salamandre" et j'ai passé un très bon moment l'écriture est fluide, l'histoire se tient d'un bout à l'autre et le côté croyance urbaine m'a beaucoup plu.

 

 

Laurence Ducourneau sur Radio Enghien

Une emission litteraire / les mots des livres ou nous parlons ensemble de la Nuit de la Salamandre.
A ecouter sur IDFM 98.0.Radio Enghien.

 

 

Claude Grinberg ( réalisateur Télé). Janvier 2009

Sur la Nuit de la Salamandre

Même si je prefère le surréalisme au surnaturel, j'ai été sensible aux atmosphères que vous créez, à la présence entêtante de l'eau, des pluies torrentielles et de la métaphore du déluge... qui me fait penser à une nouvelle de Bradburry sur le délitement de la vie sous l'effet d'une pluie incessante.....

 

 

La nuit de la Salamandre.

Lu dans La Provence. OCTOBRE 2008
Extrait :... " s'ancrant dans la réalité des inondations, l'auteur nous emporte dans un monde imaginaire, invisible et magique. Avec une écriture vive dans un style cinématographique, elle nous offre un texte abouti et un thriller haletant...

 

 

Jean Paul RAYMOND , Ecrivain .

A propos de LA NUIT DE LA SALAMANDRE .Merci tout d'abord pour les quelques heures agréables que j'ai passées en sa compagnie.
Il me semble, du moins est-ce comme cela que je vois les choses, qu'un bon texte fantastique commence dans un univers cartésien et qu'à un
moment le lecteur se rend compte qu'il a changé de dimension... sans s'en apercevoir! A quel moment? Grâce à quel procédé? Il a été bluffé et tout le chic de l'auteur réside dans la qualité de ce bluff.
C'est certainement, entre autres, cette qualité que j'ai découverte dans votre texte. On démarre dans un contexte rural "bien de chez nous" et d'un seul coup, suite à cette inondation quelque peu extraordinaire (là, on sent le vécu!), l'héroïne se transforme, ou plutôt elle évolue dans un nouvel environnement qui n'a plus rien à voir avec celui du départ,environnement peuplé de personnages dont certains se sont transformés.
En fait, la transition entre les deux univers s'est faite de manière si adroite que le lecteur s'y est agréablement laissé prendre.
La seconde caractéristique de votre texte, du moins ce que j'y ai trouvé, est la traduction d'une délicatesse toute féminine. Au cours de votre exposé, vous avez évoqué le fait, que peu d_'auteures_ figuraient au catalogue des textes de SF ou de fantastique. La Salamandre fait partie de cette exception. Si violence il y a, celle-ci y reste naturellement feutrée ,de plus, les personnages se développent avec beaucoup d'élégance.
Voilà, en quelques phrases, les idées directrices, du moins les miennes.
Et, pour le futur, j'ose espérer que vous allez continuer à nous faire plaisir.

 

 

Denis Soubieux (2008)

A propos de rêve d'Elfe.
Une histoire superbe racontée d'une écriture fluide.Que dire d'autres, Merci.

 

 

sherrif dans Nousvelles.com

A propos de Rêve d'Elfe.( 2008)
Un conte c'est toujours sympa, surtout s'il est bein fait comme celui-là.Conte de fées, les mille et une nuit, merci madame Valeria.

 

 

Pierre Chonion.Auteur de SF.02.08

Valeria. C’est ton style qui m’a ébloui. Plein de fraîcheur, de spontanéité et de fluidité. Beaucoup de dialogues. C’est direct et facile à lire.

 

 

vogue le 29.01.08 sur anice -fiction

J'ai adoré la nouvelle "Rêve d'elfe ". J'ai pris plaisir à la lire, cette histoire d'elfe, de livre. Cette nouvelle est lisible par tout public, aussi bien grand que petit. L'histoire est facile à lire et merveilleuse. Personnellement cette nouvelle m'a laissée songeuse. Bravo.

 

 

Impressions sur VISIOMANE

Festival d'Avignon 2006
-Bravo et merci, je sors du spectacle ravie, pleine de joie et de rêve.( Sylvie )
- Merci pour ces 40 minutes de bonheur, je vais en parler autour de moi (L.V)
-Rappelez vous ce temps où tout le monde n'avait pas encore la télévision où régnait encore un zeste d'échanges et de solidarité où les livres existaient et le mot liberté signifiait quelquechose où 3 spectateurs survivants allaient encore au théatre,et grâce à vous s'étaient ralliés à la cause des insurgés.Merci (de lilou, Nabil et Berangère.)
- 100 bravos, j'ai reconnu tellement de personnes dans cette pièce. (Aurelie)
-Belle interprétation de la nouvelle, trés prenant( Mireille,Audrey et Melodine)

A Berre l'étang .2006
- Magnifique, tellement réel...trop réel les adultes apprecient, les enfants comprennent.Merci pour ce message d'avenir. (LFV)
- Je le vois pour la deuxième fois, c'est toujours aussi génial.( mireille )

 

 

Salon jeunesse Fontvieille 2005

Quelques jolies phrases de collegiens d'Arles et Tarascon:
-Merci pour ce moment unique, une rencontre entre deux mondes.(Ninon)
- Tout comme vous j'adore écrire, votre livre est special, original, super ( Emmanuelle)
-La nouvelle que vous nous avez lue est trés bien ( Anne-Laure )
-Votre livre est particulier et j'ai beaucoup aimé. (Maeva)

 

 

Guy - Saint Martin -sur- le Pré -

Aimer l'oeuvre, c'est aussi aimer l'auteur !!

 

 

Ella-Marie le 19.11.07

j'aime les auteurs qui n'ont pas peur de bousculer le didactisme de la SF.Bonne continuation.

 

 

Cameron,le 26.05.07 de Anice-fiction

La science-fiction vue par la lorgnette d'une femme,c'est toujours passionnant.Avec "Climats 3042",l'auteur ne m'a pas déçu.Sa lectrice s'en sort très bien et me donne envie de poursuivre avec elle jusqu'à la fin.

 

 

Patrick Musso le 18.05.07 de Anice -fiction

Dans "CLIMATS 3042", l'écriture est sure et enlevée.Apparement Valeria maitrise son sujet.Je vais passer commande sur son site.

 

 

Comtesse Eva le 20.09.07 du site Anice-fiction

Valeria.J.Campanile presente son roman "Climats 3042" avec des mots qui font mouche.Je me suis tout de suite représentée à travers la lecture du premier extrait, toute la force et la fragilite qui habite la lectrice.Bonne continuation à cette auteure de talent.

 

 

Renaud de Châlons en Champagne

Quels beaux voyages que vous nous offrez là.
Magie, poésie, suprises et milles autres délices qui à chaque page n'ont de cesse de nous envahir.
J'aime, ..... beaucoup...
Merci